Les déductions fiscales : un levier important pour optimiser votre imposition

Les déductions fiscales sont des mécanismes permettant de réduire le montant de l’impôt sur le revenu, ce qui peut être très avantageux pour les contribuables. En tant qu’avocat fiscaliste, je vous propose de passer en revue les principales déductions fiscales existantes et de vous donner quelques conseils pratiques pour tirer le meilleur parti de ces dispositifs légaux.

Qu’est-ce qu’une déduction fiscale ?

Une déduction fiscale est une somme qui vient en déduction du revenu imposable, c’est-à-dire qu’elle vient diminuer la base sur laquelle l’impôt est calculé. Les déductions fiscales sont prévues par la loi et ont souvent pour objectif d’encourager certains comportements ou investissements jugés bénéfiques pour l’économie ou la société. Il est important de bien distinguer les déductions fiscales des réductions ou crédits d’impôt, qui viennent quant à eux directement diminuer le montant de l’impôt dû (et non pas la base imposable).

Les principales déductions fiscales existantes

Voici une liste non exhaustive des principales déductions fiscales actuellement en vigueur :

  • Déduction des frais professionnels : Les salariés peuvent déduire leurs frais professionnels réels (tels que les frais de transport, de repas ou encore les dépenses liées au télétravail) de leur revenu imposable, à condition de pouvoir justifier ces dépenses. Il est également possible d’opter pour la déduction forfaitaire de 10 % prévue par la loi, sans avoir à fournir de justificatifs.
  • Déduction des pensions alimentaires : Les pensions alimentaires versées à un ex-conjoint ou à un enfant majeur peuvent être déduites du revenu imposable, dans certaines limites et sous certaines conditions.
  • Déduction des cotisations d’épargne retraite : Les cotisations versées sur un plan d’épargne retraite (PER) sont déductibles du revenu imposable, dans la limite d’un plafond annuel.
  • Déduction des intérêts d’emprunt pour l’achat ou la construction d’un logement : Les intérêts d’emprunt payés pour l’achat ou la construction de la résidence principale sont déductibles du revenu imposable, sous certaines conditions et pour une durée limitée.
  • Déduction des déficits fonciers : Les déficits fonciers (c’est-à-dire les charges déductibles supérieures aux revenus fonciers) peuvent être imputés sur le revenu global, entraînant une réduction du revenu imposable, dans certaines limites et sous certaines conditions.
A lire  La création de SARL et le droit de la protection des créances

Comment bien utiliser les déductions fiscales ?

Pour optimiser votre imposition grâce aux déductions fiscales, voici quelques conseils pratiques :

  1. Conservez tous vos justificatifs : Pour pouvoir bénéficier des déductions fiscales, il est souvent nécessaire de fournir des justificatifs (factures, reçus, etc.). Veillez donc à conserver précieusement tous les documents relatifs aux dépenses que vous souhaitez déduire.
  2. Faites le point chaque année : Les règles fiscales évoluent régulièrement, et les plafonds ou conditions d’éligibilité aux déductions fiscales peuvent changer. Il est donc important de faire le point chaque année sur les déductions dont vous pouvez bénéficier et sur les modalités pour en profiter.
  3. N’oubliez pas les autres dispositifs d’optimisation fiscale : Les déductions fiscales ne sont pas les seuls mécanismes permettant de réduire votre impôt sur le revenu. Pensez également aux réductions et crédits d’impôt (par exemple pour les dons à des associations ou pour certaines dépenses liées à la transition énergétique), ainsi qu’aux exonérations et abattements spécifiques (par exemple pour les plus-values immobilières).
  4. Faites appel à un professionnel : Si vous avez des doutes ou si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour optimiser votre imposition, n’hésitez pas à consulter un avocat fiscaliste ou un conseiller en gestion de patrimoine.

Les déductions fiscales sont un levier important pour réduire votre impôt sur le revenu et optimiser votre situation fiscale. En connaissant les principales déductions existantes et en suivant les conseils pratiques évoqués ci-dessus, vous pourrez tirer le meilleur parti de ces dispositifs légaux et ainsi améliorer votre pouvoir d’achat.